Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L hypnose pour se retrouver

L hypnose pour se retrouver

Retrouver la sourire,le bien être interieur http://hypnose-et-vous.wix.com/2016

bon vent

     le bon vent   Les alizés sont des aléas sur ses îles desirées ce n'est aux asçores qu'on dira que j'ai tord de suivre sans rancune leur trace sur une dune Puis sur les plateaux du vivarais j'ai bordé le borée éos et astraéos ont enfanté ce vent du mois janvier. je m'envais au nord-est pour voir si la bise peste J'ai filé sans mes restes elle paraissait funeste	 Je suis resté sur mes gardes pour caresser la bombarde Elle était bien bavarde avant que cela ne barde. Et au loin le marin m'apperçu et m'a pris par la main Il m'a dit je te retiens mais seulement le matin. J'ai suivi des cigales pour croisé le mistral un ami idéal voir originale et surtout musicale. Je suis allé voir le vent d'autant, cela était marrant D'autant qu'emporte le vent avec Olivia de havilland Là le golf du lion de son crâne pointe la tramontane j'ai sorti ma peau d'ane mais aussi ma belle canne. Que l'on jete mes mots au siphon ou bien même au typhon  Nous ne les oublierons car le vent porte mes sons. Demandons à éole si tout mes pensées s'envolent ou si des vents plus violent arrêteront mon tourment Car il y a avis de tempête j'ai ton coeur dans ma tête...             COLOT Ludovic

le bon vent Les alizés sont des aléas sur ses îles desirées ce n'est aux asçores qu'on dira que j'ai tord de suivre sans rancune leur trace sur une dune Puis sur les plateaux du vivarais j'ai bordé le borée éos et astraéos ont enfanté ce vent du mois janvier. je m'envais au nord-est pour voir si la bise peste J'ai filé sans mes restes elle paraissait funeste Je suis resté sur mes gardes pour caresser la bombarde Elle était bien bavarde avant que cela ne barde. Et au loin le marin m'apperçu et m'a pris par la main Il m'a dit je te retiens mais seulement le matin. J'ai suivi des cigales pour croisé le mistral un ami idéal voir originale et surtout musicale. Je suis allé voir le vent d'autant, cela était marrant D'autant qu'emporte le vent avec Olivia de havilland Là le golf du lion de son crâne pointe la tramontane j'ai sorti ma peau d'ane mais aussi ma belle canne. Que l'on jete mes mots au siphon ou bien même au typhon Nous ne les oublierons car le vent porte mes sons. Demandons à éole si tout mes pensées s'envolent ou si des vents plus violent arrêteront mon tourment Car il y a avis de tempête j'ai ton coeur dans ma tête... COLOT Ludovic

le vent a couper le souffle...

le vent a couper le souffle...